Tous les articles par josette

SEJOUR PIRIAC/MER

Lundi 30 mai 2022

Ce matin debout à 4 h pour un départ de Blanquefort à 6 h pour notre séjour annuel organisé par les membres de notre bureau. A cette heure-ci l’ambiance est très calme dans le car. Environ 2 heures plus tard, nous faisons escale sur une aire de repos pour un bon petit déjeuner qui nous fera patienter jusqu’au repas de midi au VVF  de Piriac-sur-Mer où nous sommes attendus.

Requinqués, nous avons hâte de voir la mer.  Nous longeons la côte, puis nous arpentons les petites ruelles du pittoresque village de Piriac avec ses jolies maisons fleuries; nous débouchons sur le port; Patrick se repose. Nous nous engageons dans un charmant chemin rythmé par quatre petits ponts de bois et qui, après 7 km, nous ramène au VVF où nous nous installons pour les 4 jours à venir. Un apéritif de bienvenue nous ouvre l’appétit. Pour terminer cette première grande journée , certains vont faire un tour à la plage toute proche, d’autres vont se reposer.

Super journée avec un beau soleil  

 

Mardi 31 mai 2022

Après le petit déjeuner, le car nous conduit au Croisic pour une randonnée de 6,4 km environ. Nous longeons le port, une mini grimpette nous mène au Mont Lenigo qui nous ouvre la vue sur la presqu’ile de Pen Bron; puis nous retrouvons la côte sauvage qui porte bien son nom avec ses gros rochers façonnés par les vagues lorsque la mer se déchaîne mais très tranquille lors de notre passage.  Plusieurs curiosités ponctuent notre parcours. Tout d’abord, un magnifique cadran solaire puis, un peu plus loin, le rocher de l’ours et, enfin, un menhir qui justifie une photo de groupe.

L’après-midi, nous avons rendez-vous à Guérande pour une visite guidée de cette cité médiévale chargée d’histoire. Nous arpentons ses rues pavées, nous suivons l’escalier qui mène sur les remparts et redescendons jusqu’à la collégiale. Sa particularité est d’être située sur un promontoire entouré d’eau, notamment les marais salants : on parle de la « presqu’île de Guérande ».

La découverte des marais salants, au lieu dit « Pradel »  est incontournable. Avant de nous expliquer en détail la récolte du sel, un guide dépose, dans le creux de notre main, une goutte d’eau salée. Réaction assez rapide et presque magique : par évaporation, apparaissent de minuscules cristaux de sel. Nous observons un jeune paludier qui récolte la fleur de sel, travail méticuleux et fatiguant. Le guide nous fait une démonstration du maniement des outils. On est loin d’imaginer combien ce travail est physique mais, aussi, nécessite un savoir-faire qui s’acquiert au fil du temps car il tient compte de nombreux paramètres incontrôlables imposés par la nature, tels que le vent et le soleil, entre autres.  Jacques et Jean-François jouent les apprentis. Visite très intéressante et instructive.

Nous regagnons le VVF et, comme chaque année, Christian, nous avait préparé son traditionnel apéro toujours apprécié. La journée se termine en fous-rires  avec le spectacle concocté par nos gais lurons.

Journée ensoleillée

 

 

Mercredi 1 juin 2022

Encore un départ à 8h. Pas de temps à perdre pour  partir à l’assaut d’une partie de la grande plage de la Baule (environ 6 km). Les yeux portent loin, à droite comme à gauche, sur cette longue étendue de sable fin. Il est tôt et, en cette saison, aucune agitation, nous apprécions le calme, même la mer est sage, pas une vaguelette. Nous marchons entre la plage et de belles résidences; nous poursuivons dans une rue parallèle et admirons de belles maisons cossues construites bien avant les bâtiments du front de mer. Nous aboutissons au port du Pouliguen. 

L’après-midi est réservée à la visite des Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire, en deux groupes qui ont permuté. Site grandiose. Un premier groupe écoute attentivement le guide et ses explications très intéressantes et enrichissantes en détaillant les étapes de la chaîne de construction des navires, depuis l’élaboration des plans jusqu’à leur mise à l’eau, en passant par la commande, le jeu d’assemblage des différents modules et la visite de l’imposante cale où nous avons pu prendre la mesure de l’un de ces énormes paquebots. Les ouvriers ne nous paraissent pas plus grands que des fourmis. Nous passons à proximité des moteurs, des pales et des mâts des éoliennes. Pendant ce temps, l’autre groupe entame une promenade jusqu’à la plage et la jetée et découvre, d’un côté, d’étranges sculptures : un pied, un pull-over et le tube digestif, (sculptures de Daniel Dewar et Gregory  Gicquel) et de l’autre des carrelets alignés serrés. Au retour, nous montons sur le toit des chantiers navals d’où nous pouvons voir, bien dressés, les mâts des éoliennes, une ouverture sur la Loire et le pont de ST-Nazaire.

Après le dîner, soirée détente avec deux chanteurs bretons.

 

 

Jeudi 1 juin 2022

Après le petit déjeuner, départ pour une rando de Piriac-sur-Mer à Quimiac (environ 5,7 km). Nous empruntons le sentier des douaniers, nous longeons le littoral, une succession de petites criques délimitées par les rochers. Puis, la plage ; Ah! une méduse échouée sur le sable. Nous arrivons dans les marais salants, un paludier récolte le sel. Un petit chemin nous ramène au car. Nous avons bien marché et sommes rentrés plus tôt que prévu, ce qui nous laisse un peu de temps avant le déjeuner pour profiter de  la plage de Piriac-sur-Mer, à proximité du VVF. Certains se régalent avec les huîtres, tandis que d’autres se trempent les pieds ou se dorent au soleil.

Début d’après-midi, nous partons pour une promenade commentée en chaland sur les marais de Brière. Balade très calme et reposante dans un écrin de verdure; dommage à cette heure de la journée nous n’avons pas pu voir beaucoup d’oiseaux mais nous suivons les commentaires sur la vie silencieuse de cette étendue marécageuse. Nous enchaînons avec la visite tranquille du petit village pittoresque de Kerhinet, avec ses maisons aux toits de chaume.

Pour notre dernière soirée, nous avons apprécié « la surprise » attendue : le concert privé d’un saxophoniste avec un entracte par notre troupe tout aussi privée « les gais lurons ». Nous avons passé un excellent moment.

Encore une belle journée.  

 

 

Vendredi 3 juin 2022

 Le séjour se termine, il faut faire les valises et libérer les chambres. Matinée cool avec petites balades au gré des envies de chacun, par le petit sentier derrière le VVF, avec la plage à droite ou la petite chapelle à gauche. Mais il faut rentrer à la maison, avec une étape à Nantes, aux « Machines de L’Ile » pour une promenade à dos d’éléphant,  sur l’impressionnante et immense machine articulée. Vers 17 h30, nous repartons avec un arrêt sur une aire de repos pour une pause « casse-croûte ».  Retour à Blanquefort 21h45 .

Semaine bien remplie mais enrichissante et dans la bonne humeur.

Merci au club des cinq et aux animateurs

 

LESTIAC

Jeudi 19 mai 2022

C’était une belle journée pour randonner, nous étions 37 randonneurs. Nous partons depuis le village de Lestiac ; après quelques petites grimpettes, nous passons derrière l’église notre Dame-de-Lestiac -sur-Garonne. Un peu plus loin, nous profitons d’une belle vue sur les vignes. Après avoir parcouru 1,7km, nous arrivons au château de Langoiran. Certains vont le visiter en deux groupes, tandis que d’autres attendent pour continuer la rando.

Merci aux organisateurs 

 

 

SAINTE-EULALIE-EN-BORNE (landes)+++

Mardi 7 mai 2022

Encore une fois, nos amis (Limousins / Landais ) nous avaient préparé une très belle randonnée. Départ de Blanquefort à 7h30. Nous arrivons à  Sainte-Eulalie-en-Borne vers 9 h. Après avoir pris un café ou un chocolat et quelques viennoiseries, nous partons équipés de chapeaux et lunettes de soleil pour une randonnée de 12kms environ. Les chemins sont très agréables et très ombragés. Nous arrivons au petit port de Gastes où  les bateaux sont au repos. Le lac est très calme, pas une petite vaguelette; puis, émergeant des herbes, un couple de cygnes et 7 cygneaux viennent nous rendre visite; ils ont l’air tout doux ces petits; on aurait envie de les toucher mais la mère veille sur eux (pas touche). Après avoir parcouru quelques kms, nous arrivons à la fontaine Sainte Quitterie, à 200 m de la mairie; on y invoque la Sainte pour ses effets bénéfiques contre les maladies mentales, les maux de tête et les maladies des yeux. Ces vertus curatives viennent de Ste Quitterie convertie au christianisme et vouée à la chasteté; elle refuse d’épouser Germain qui l’a décapitée. Une fontaine jaillit à l’endroit où sa tête est tombée. Encore quelques kilomètres et nous arrivons au restaurant où un bon repas nous attend. Pour digérer, quelques-uns vont se tremper les pieds, d’autres se reposent, tandis qu’un autre groupe va se promener encore un peu. Vers 16 h,  petit goûter et nous repartons vers notre domicile .

Nous avons passé une excellente journée.

Merci Danièle et Patrice